Les avantages fiscaux procurés par les investissements au capital de PME

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Par Hannah

<

Les avantages fiscaux procurés par les investissements au capital de PME

L’on constate un engouement certain sur les investissements PME. Ce qui nous amène d’ailleurs à nous interroger sur les avantages que peuvent apporter ce dispositif de défiscalisation. L’investissement peut notamment se faire de manière directe ou encore via un holding.

Réductions d’impôts sur l’ISF et sur l’IR :

finansemble
Si vous êtes soumis au rémige de l’ISF, un investissement PME vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 50% du montant de l’investissement en question. Tandis que ceux qui sont assujettis à l’IR gagneront une économie d’impôt de 18% du montant de l’investissement.
Il faut noter toutefois qu’à chaque type de réduction d’impôt correspond un plafonnement. Les bénéfices fiscaux en matière d’ISF sont limités à 45.000€ par an. D’autre part, les réductions d’impôt sur le revenu ne peuvent pas dépasser 50.000€.

Comment bénéficier du dispositif de défiscalisation ?

Selon un article paru SUR le site de finansemble, les investissements capital pme ouvrent droit à deux types de réductions d’impôt, dont notamment : ISF et IR. Pour pouvoir bénéficier de ces dits avantages fiscaux, l’intéressé n’aura qu’à souscrire à un FIP, un FCPI, ou encore à un mandat de gestion.
Cependant, les avantages fiscaux sont conditionnés par l’identité de la société. En effet, l’accumulation du capital reste en vain si la PME n’est pas éligible au dispositif. La société doit alors répondre à un certain nombre de critères, tels que le chiffre d’affaire, l’ancienneté de la société, le nombre d’employés, la non cotation de l’entreprise en bourse.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »